Compacts experts, visez l’excellence !

compacts expertsVous avez peur de passer au reflex mais vous ne voulez pas lésiner sur la qualité photographique ? Ces quatre appareils sont autant d’excellents chaînons manquants.

Si vous êtes à la recherche d’un appareil photo perfectionné, l’ensemble des fabricants proposent quatre grandes catégories de boîtiers. En premier lieu, le reflex demeure la star incontestée pour la qualité d’image et la réactivité avec, en bémol, le prix et l’encombrement. Le bridge camera est une alternative pour la polyvalence, très proche du reflex mais avec une réactivité moindre. Nouvelle catégorie : les appareils dits « hybrides ». Hybrides car reposant à la fois sur des objectifs interchangeables à l’instar du système reflex et sur un fonctionnement proche des compacts sans toutefois atteindre l’encombrement d’un compact. Dernière catégorie : les compacts qualifiés d’experts et qui allient les atouts du compact et un niveau de performances élevé.

Techniquement, les compacts experts affichent des caractéristiques clairement supérieures aux compacts ordinaires, et, dans certains cas, se rapprochent de celles des reflex d’entrée de gamme. Ils se destinent à deux types de photographes. D’un côté, on a les amateurs exigeants, las d’obtenir des clichés manquant de piqué ou trop « bruités » en intérieur ; de l’autre, les utilisateurs de reflex qui souhaitent prendre de bonnes photos quand ils ne se promènent pas avec leur précieux matériel.

De fait, si le prix des compacts experts est sensiblement supérieur à celui des compacts ordinaires, la qualité des optiques et de l’électronique est sans comparaison. Les quatre modèles présentés ici sont de très grande tenue.

Comment bien choisir ?

  1. Pensez aux conditions de réalisation de vos photos. Si c’est en intérieur, vous aurez intérêt à choisir un objectif très lumineux,  et offrant un grand-angle. Dans le cas contraire,  vous n’aurez pas assez de recul, d’une part, et vous serez en perpétuelle lutte avec les conditions d’éclairage d’autre part.
  2. La plupart des compacts sont dépourvus de viseur. Si vous n’arrivez pas à vous y faire, choisissez l’un des (rares) modèles possédant un viseur.
  3. Si vous recherchez une qualité d’image semi-professionnelle du niveau d’un reflex, optez pour un modèle présentant un capteur de grande taille, comme le Sony RX100. Le résultat est très proche, voire identique à ce que procurent des reflex d’entrée de gamme. Le bruit numérique, en particulier, est beaucoup mieux géré.
  4. Ne courez pas après les pixels. Même avec un capteur de « seulement » 10 millions de pixels, on peut réaliser des agrandissements de très bonne qualité.
  5. Si votre idée est de garder votre boîtier dans un sac, choisissez un modèle léger. Notez cependant que la solidité est, en général, inversement proportionnelle à la compacité.

 

PANASONIC  DMC-LF1

Panasonic-Lumix-LX7

379 €

Que la lumière soit

Le LF1 de Panasonic est l’évolution d’une gamme déjà bien connue des amateurs avertis. Les « LX » sont devenus des références en matière de « compacts experts », pour s’imposer comme les compagnons au quotidien des possesseurs de reflex. Le LF1, contrairement au Sony, par exemple, est équipé d’un classique capteur 1/1,7’’, plutôt timide côté résolution : 10,1 mégapixels effectifs seulement. Mais ce n’est pas forcément un souci, car on y gagne grandement en contrôle du bruit.

L’optique est incroyablement lumineuse : avec la plus courte focale, on est en f/1,4, de quoi réaliser des clichés dans la pénombre ! L’amplitude du zoom court de 24 à 90 mm. À côté de modes scènes pour les débutants, le LF1offre toute une panoplie de réglages manuels.

Verdict Pix

Ce magnifique appareil photo compact est  à la hauteur de la réputation de cette gamme. Malgré des caractéristiques techniques peu impressionnantes, les performances sont au rendez-vous.

+ La série LX a fait ses preuves, et le LX7 transforme l’essai /// Mention spéciale à l’objectif ultra-lumineux

- Pas de viseur optique ou numérique

Canon-S110

Compact CANON  S110

279 € dont 0,10 € d’écocontribution

Vraiment compact

Le S110 impressionne d’emblée par son écran tactile arrière, fait rare, qui est multipoints : on pourra donc agrandir ou diminuer l’affichage d’un simple pincement des doigts. L’appareil est également Wi-Fi, ce qui facilite le transfert des images. Comme sur le LX7, le capteur est au format 1/1,7’’, très bien pour un compact mais toutefois en deça de ce qu’offre le Sony RX100 et quelques autres. Le zoom optique 5x correspond à une plage de focale entre 24 et 120 mm.

La luminosité de l’objectif en grand angle est excellente (f/2), bien que légèrement inférieure à ce que proposent les concurrents. Le mode vidéo permet de filmer en 1080p à raison de 24 images par seconde, pour un résultat très convaincant. Dans sa version blanche, c’est sans doute le plus « bijou » du lot.

Verdict Pix

Le plus « techno » du lot : écran multipoints, possibilité d’échanger des fichiers en Wi-Fi. Qui plus est, la règle du jeu en matière de compacité est respectée !

+ Le plus sexy des « compacts experts », de très loin ! /// Son écran multipoints

- Le capteur, comme sur le LX7, est distancé par celui du Sony, mais les résultats restent très bons

Fujifilm-X10

FUJIFILM  FinePix X20

499 € dont 0,10 € d’écocontribution

Rétro-futuriste

Le FinePix X20 utilise encore une autre taille de capteur que le S110 ou le LX7 : le format 2/3’’ offre des performances en théorie quelque peu supérieures. Le X20 se distingue d’une part par un look rétro très réussi, et d’autre part par la présence d’un viseur optique qui, s’il n’offre pas les mêmes atouts que celui d’un reflex, rend le cadrage « à l’ancienne » plus pratique. Le zoom optique 4x couvre les focales de 28 à 112 mm.

De même, il offre une excellente luminosité quelle que soit l’amplitude du zoom (de f/2 à f/2,8) : on est assuré d’avoir presque toujours des clichés bien éclairés. La gestion du bruit est impeccable, et on peut même filmer en Full HD à raison de 30 images/s. Solide, le X20 est un appareil que l’on gardera longtemps.

Verdict Pix

La présence d’un viseur optique est très appréciable, et le look semi-rétro de l’appareil est réussi. Côté photo, il tient bien la route face au Sony.

+ Une construction exemplaire /// Des résultats photographiques de premier plan /// Un vrai viseur optique « tunnel » !

- Pour un compact, il reste encombrant.

Sony-RX100

SONY Cyber-shot  DSC-RX100 II

689 €

Un mini-reflex

Sony, avec sa série NEX, a été l’une des premières marques  à proposer des compacts munis de capteurs de reflex. On retrouve bien un capteur CMOS Exmor sur le RX100 ii, mais ici, le principe est sensiblement différent : l’objectif n’est pas interchangeable, et le boîtier gagne encore en compacité.

Le zoom optique 3,6x correspond ici à une plage de  focales comprises entre  28 et 100 mm : voilà donc de quoi réaliser aussi bien des vues de paysages que des portraits.

Côté ouverture, c’est plutôt réjouissant : elle oscille entre f/1,8 et f/4,9. Cette belle luminosité autorise la réalisation de clichés dans des conditions d’éclairage précaires, et permet aussi de jouer sur la profondeur de champ (pour obtenir un fond flou et un premier plan net). Un petit génie. ///

Verdict Pix

Seul compact de ce comparatif à utiliser un capteur de reflex (APS-C), il était logique qu’il offre les performances les plus saisissantes. Une nouvelle référence en la matière.

+ Une qualité d’image qui fait déjà figure de standard /// Une sobriété appréciable

- Pas de viseur : certains s’en contenteront, d’autres auront un peu de mal

Laisser un commentaire

.0